mission agriculture.

Quelques mots sur l’association Pépin :

Pépin est une association française qui participe au développement

de communautés défavorisées sur le long-terme à travers le monde.

Nous organisons des équipes projets, composées d’étudiants et d’experts,

pour accompagner des villages dans la concrétisation de leur plan de développement.

 

Notre projet au Togo :

Dans le cadre de son développement, Pépin noue un partenariat avec une ONG

de chaque pays pour bénéficier d’une expertise terrain et assurer la logistique de ses équipes sur place.

L’activité de Pépin au Togo démarre en partenariat avec l’ONG UJPOD qui est une des principales ONG togolaises,

laïque et apolitique, œuvrant sur les thématiques de santé, d’éducation et d’environnement.

Pépin et UJPOD ont sélectionné en juillet 2018 un premier village Togolais dans lequel démarrent 5 projets sur la saison 2018/2019.

 

La mission de développement des ressources agricoles du village :

Contexte :

Les agriculteurs d’un village d’un millier d’habitants situé dans la Préfecture des Lacs, au Togo, 

souhaitent améliorer leur exploitation agricole.  

Elle est aujourd’hui réalisée sur de nombreuses parcelles de tailles variables aux environs du village.

Chaque famille travaille dans ses propres champs, récolte et vend le produit de son travail.

Il peut y être cultivé le manioc, le maïs, le haricot, la tomate, le gombo ou encore de l’arachide.  

L’activité agricole représente l’essentiel des revenus du village et doit en priorité permettre d’assurer sa sécurité alimentaire.  

De premiers leviers de développement sont d’ores et déjà envisagés par les représentants du Comité agricole du village : 

·       La mise en place de nouvelles techniques 

·       L’investissement dans des outils supplémentaires  

·       La mise en place d’une politique de stockage afin de limiter les pertes  

·       La mutualisation de certaines activités au travers d’une coopérative  

Au-delà de ces aspects, le projet garde pour objectif sous-jacent de diminuer

la pénibilité du travail et d’améliorer la balance écologique du village. 

C’est aussi la stratégie financière des exploitations qui est à étudier.

Chaque famille peut en effet être propriétaire et/ ou locataire de ses champs.

Il a été partagé que les locataires sont souvent obligés de brader leur production

sur les marchés afin de payer en temps et en heure leur loyer.  

 

Objectifs :

Définir les évolutions à apporter à l’exploitation agricole pour soutenir le développement du village. 

Compte-tenu de la faisabilité associée à ces évolutions, préciser la stratégie à adopter

(premières évolutions de l'exploitation et de son organisation) à court terme, moyen-terme et long-terme.